☛ Vous l’avez manquée ou souhaitez la revoir, cette conférence est disponible en replay sur la playlist YouTube : https://www.youtube.com/playlist/howdareyou !

◇◇◇

Chaque année les peuples de l’Amazone subissent une inondation inimaginable : sa superficie représente cinq fois la surface de la France métropolitaine, son débattement atteint plus de trente mètres de haut au niveau de Tabatinga (au pied des contreforts des Andes) et près de 20 mètres à Manaus (à mi-chemin entre les Andes et l’Atlantique). Mais cela ne fait pas catastrophe.

Les gens vivent dans des maisons flottant sur d’énormes troncs à Tabatinga et au sommet de longs pilotis à Manaus. Cela ne fait pas catastrophe car les peuples de l’Amazone ont grandi avec cette contrainte et ont développé des cultures de l’inondation. Non seulement cette inondation ne fait pas catastrophe, mais elle leur apparaît comme normale, comme “naturelle”, voire comme nécessaire. Il en va ainsi pour tous les peuples, chacun considérant comme allant de soi des choses qui seraient terribles pour d’autres.

Au cours de cette conférence, nous discuterons de cette diversité culturelle à l’égard des catastrophes, puis aborderons la question des catastrophes que tous les peuples ont en commun.

Une conférence proposée par Fructôse, dans le cadre du workshop How dare you? Créer dans un monde abîmé mené par Marie Pleintel. Avec le soutien de la Drac Hauts-de-France.

◆◆◆

Yoann Moreau est anthropologue, auteur notamment de Vivre avec les catastrophes (2017) et de Vivre dans la Fluctuance. Une ethnographie sur pilotis en Amazonie brésilienne (2001). Ses recherches portent sur les modes d’action et de réflexion en situations extrêmes, la mise en récits des savoirs, les agricultures non intensives et les cultures des catastrophes. Il vit actuellement au Japon où il est chercheur pour le Research Institute for Humanity and Nature, à Kyoto. Il vient de publier avec Masumi Oyadomari “Chevaucher le lombric. Inférences rythmiques entre les vivants au Japon” (Techniques & Culture 2020/1), article dans lequel il s’intéresse à une agriculture japonaise sensible aux relations entre les différents organismes qui composent et fondent le milieu. Yoann Moreau est également dramaturge pour la Cie Jours tranquilles (Lausanne).

📸 © Emmanuelle Ricaud, 10 août 2017. Le papillon ambassadeur. Communauté maijuna de Nueva vida, rivière Yanayacu, affluent de la rivière Napo.

Zoom

Visioconférence⎜Yoann Moreau — Des catastrophes aux multiples visages, et des catastrophes en commun

Gratuit, réservations à l’adresse contact@fructosefructose.fr

Les codes d’accès à la réunion sur la plateforme ZOOM vous seront communiqués par email quelques jours avant l’événement.

Événement Facebook

Nos rendez-vous

Fructôse au quotidien

mise à jour 27 octobre 2020

RETOUR EN IMAGES | FAIRE CÔRPS

Le mercredi 21 octobre, Rosy Le Bars invitait le public à découvrir la première étape d’un nouveau projet autour de l’activation de (...)