L'été sera brûlant, 2022, Tournesol, macramé et cire / Crédits : Sarah Feuillas

Pratique de l'artiste

Sarah Feuillas développe un travail photographique et sculptural autour des questions d’habitat, d’environnement et de mémoire. Elle expérimente le champ de l’utopie et de l’imaginaire à travers des hétérotopies. Ces « autres lieux » s’apparentent au chantier ou à la ruine, là où les temporalités s’entrelacent. Entre autres, ces lieux invitent à s’égarer, à errer, à divaguer. Ils laissent aussi la possibilité d’interpréter le passé, en cela ils invitent à la fiction et font passer les vestiges existants à l’état de paysages de rêves, sorte de vision mutante de l’espace, de réédification imaginée de ce que pouvaient être ces lieux auparavant.

Biographie

Née à Paris en 1987, Sarah Feuillas intègre l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2006. En 2010 elle réalise un échange à la Tokyo Geijutsu Daigaku au Japon. Diplômée de l’école des Beaux-Arts de Paris en 2011, elle reçoit le prix Bernar Venet décerné par les Amis des Beaux Arts. Elle participe à plusieurs expositions, comme au Frac Grand Large en 2017, ou résidences comme au Collège des Bernardins et à l’Atelier Wicar de Rome en 2018.

Atelier 19

Sarah Feuillas

Sculpture - Photographie - Installation

Sensible à la perception des espaces et de l’environnement, elle développe un travail photographique et sculptural autour de l’habitat et l’architecture.

Nos rendez-vous

DIGITOOL

Déclamez vos messages à la ville ! Arnaud Verley, scénographe, et Philémon, plasticien, forment un duo d’artistes ! La dimension tragi-comique de leurs projets est à l’image de leur vision sociétale. Parce que nous vivons une époque à (...)

  • 11 octobre → 31 octobre 2013

Chai à Vin

LE CHAI EMBARQUE

La gastronomie auditive locale Le Chai à Vin : 148 cuves, 43 000 hectolitres, un bâtiment industriel mythique. Inauguré le 13 octobre 1949, le Chai à Vin de Dunkerque figura longtemps parmi les plus importants et les plus modernes de France. Fermé (...)

Fructôse au quotidien