notre histoire

C’est en 2001 que les premières initiatives se sont développées à l’entrée du môle 1 autour des bâtiments Jokelson, Kalmar, les anciens bureaux des douanes maritimes et anciens bureaux SNCF. Free Darse, un collectif d’une vingtaine d’associations ou groupes locaux émerge avec l’ouverture au public du Jokelson. Ce collectif se donne pour objectifs l’aménagement bénévole de bâtiments portuaires délaissés, leur gestion et la création d’événements artistiques et culturels au Môle 1.

A cette époque, les Douanes sont aménagées pour des ateliers d’artistes (permanent·e·s et résidences) et pour une cuisine et un réfectoire. Une convention d’occupation a été signée avec l’administration des Douanes en 2003, avant leur cession au Port autonome de Dunkerque. Ce bout de môle et ces bâtiments se transforment en lieux de rencontres conviviales et de festivités, avec une notoriété locale certaine.

Puis, créée en avril 2008, avec plusieurs ancien·ne·s de Free Darse, l’association Fructôse déplace les initiatives sur le môle tout en gardant un point d’appui dans les anciens bureaux des douanes et SNCF. Fructôse prend pour base le Bloc C de l’entrepôt réel des sucres indigènes, aujourd’hui connue comme La Halle aux Sucres. Lors de la réhabilitation de la Halle aux Sucres, les artistes et l’équipe administrative quittent le Bloc C en septembre 2011 et les artistes entrent dans le bâtiment dit “des Mouettes”, qui sont aujourd’hui les ateliers d’artistes.

Suite à une période de travaux et d’aménagement des espaces, Fructôse inaugure le 18 octobre 2014, les ateliers d’artistes ainsi que le plateau scénique, permettant ainsi à de nombreux artistes de venir y travailler et de s’installer à Dunkerque !