Fructôse invite l’artiste algérien Raouf Ziani, dans le cadre d’une résidence à Dunkerque, pour explorer et porter un regard sur la ville portuaire. «Lignes de fret» interroge le présent de la ville portuaire, son imaginaire mais aussi son devenir. Annaba, ville algérienne située au bord de la mer Méditerranée et Dunkerque, grande ville portuaire aux multiples échanges, seront les deux villes mises en exergue lors de ce projet artistique qui souhaite développer et améliorer les échanges artistiques entre Nord et Sud et favoriser l’accompagnement des artistes en émergence dans une pratique professionnelle.

◈ Tout au long de sa résidence, Raouf Ziani, diplômé de la classe déconcentrée de l’ESÄ Tourcoing-Dunkerque d’Annaba, sera accompagné par un artiste soutenu par Fructôse, le photographe Fabien Marques. C’est dans un dialogue constant et créatif que ces deux artistes collaboreront ensemble et proposeront leur regard sur les territoires portuaires.

[ Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’ouverture de l’Institut du monde arabe à Tourcoing ]

[ Lignes de Fret est un titre emprunté à l’association historique Nautilosh ]

Studio 43

Résidence Lignes de Fret

Rencontre et projection

Rendez-vous au Studio 43
Rue des Fusiliers Marins à Dunkerque
Début de la rencontre à 19h00
Réservation conseillée
Entrée gratuite
✎ contact@fructosefructose.fr
☎ 03 28 64 53 89
⌨ www.fructosefructose.fr

Nos rendez-vous

Les Mouettes

Les Journées du patrimoine

Le Môle 1 en partage Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, Fructôse s'associe à la Halle aux Sucres pour proposer des visites à deux voix, mêlant l'histoire du port à la vie artistique qui opère au Môle 1 depuis plusieurs (...)

Fructôse au quotidien

mise à jour 12 décembre 2018

Édition | Dune Libre de Super Terrain

L'édition Dune Libre de Super Terrain, réalisée durant la résidence La Fabrique des Objets Imprimés#2 à Fructôse est disponible à la (...)

mise à jour 24 octobre 2018

Fabien Marques – Le F Tour

Billets d’échange - Panneaux publicitaire autour de la Place Jean Bart et parution éditoriale hebdomadaire sur les réseaux sociaux Pour (...)