27
bandeau-site-alessio

Alessio Orrù

www.alessio-orru.com

 

Alessio Orrù est sculpteur et dessinateur. Il explore la frontière entre le bi et tri-dimensionnel et confronte la figuration et l’abstraction, l’architecture et l’organique, en y mêlant le classique, l’industriel et le contemporain.

Dans sa pratique de sculpteur, il a toujours été dans une recherche constante et expérimentale de développement du volume, des formes architecturales et anatomiques : son occupation dans l’espace, les pleins, les vides, le clair-obscur créé, l’équilibre des formes, les textures, l’énergie de la matière et les empreintes, mémoire historique des matériaux.

Il applique cette recherche au dessin avec pour support et outil papier et stylo à bille. Il se retrouve dans le même processus de réalisation que celle de la sculpture sur pierre. J’utilise la même technique en croisant des séries de lignes parallèles; les zones les plus denses sont les zones d’ombre du clair-obscur. La trame obtenue donne la possibilité de tailler, d’explorer des superficies qui donnent l’impression que chaque trait de stylo est une trace laissée par la gradine. Cet instrument pointu de sculpteur est en acier forgé. Muni de plusieurs dents, chaque percussion de l’instrument sur la pierre laisse des stries. Le croisement de ces stries crée une trame et façonne la pierre.

La thématique «Organica Bismuth» qu’il développe actuellement dans ses dessins fait évoluer des Hommes dans des espaces, des architectures impossibles/imaginaires où l’organique et l’inorganique cohabitent, cherchant harmonie et dissonance. “Organica,” s’exprime autour de formes souples, rondes, fluides et donne place au corps humain. “Bismuth”, est le nom d’un métal qui lors de son processus de cristallisation, passage d’un état désordonné liquide à un état structuré, solide, crée des architectures semblables qui se répètent à l’infini. Cette transformation le fascine. « Poésie de la matière », il compare ce phénomène aux architectures qu’il développe. Elles s’encastrent, se répètent et se multiplient créant un dédale de formes.

Alessio Orrù revisite le classicisme en partant de la statuaire grecque en passant par Donatello, Michel-Ange ainsi que le baroque de Bernini. Le corps humain est au centre de mon œuvre. Il est idéalisé, ce qui lui confère un caractère intemporel. Il est sculpté, la musculature et les proportions sont exagérées. Les disproportions conjuguées aux raccourcis des membres, ainsi que les gestuelles et postures adoptées par les personnages accentuent l’expressivité du sujet et décrivent un univers organique et anthropomorphe.

Très souvent, le corps se fond dans le décor entretenant cette tension, constante entre figuration et abstraction. Les regards conscients de la propre force intérieure créent des lignes de fuite en recherche de l’infini. Ses dessins troublent la perception du spectateur, donnent à voir une position dans l’espace et la projection volumétrique des formes; je joue avec de multiples perspectives créant une illusion de 3ème dimension.

Alessio Orrù enrichit son travail par l’usage des technologies émergentes, (l’impression 3D, la captation de mouvements et la reconnaissance gestuelle) et expérimente une nouvelle relation entre son œuvre et le spectateur grâce à son installation interactive O.B.P.I Art 3D.

Vous pouvez également consulter sa page Facebook

 

Nos partenaires

L'association Fructôse bénéficie du soutien de la Communauté Urbaine de Dunkerque, la ville de Dunkerque, la Région Hauts de France et du Conseil Départemental du Nord.

L'association Fructôse est membre et reçoit le soutien du Réseau 50°Nord, de la FRAAP, du Réseau RAOUL et de LEAD Network.

Venir à Fructôse

Nos bureaux actuels sont situés un peu avant l’entrée du Môle 1 à Dunkerque, à «La Fabrique», rue du Magasin Général, au niveau du rond point Schumann.

Les ateliers d'artistes quant à eux se trouvent dans le bâtiment des Mouettes, au bout du Môle 1, route du quai Freycinet à Dunkerque.

FructoTweet

Suivre @FRUCTOSEdk sur Twitter.